Douce rencontre

Douce rencontre, Sergio Prito

Bonjour amis lecteurs,

Aujourd'hui nous allons nous pencher sur la nouvelle "érotique" de Sergio Prito: Douce rencontre, publiée aux éditions Atramenta.

328 douce rencontre

Vous pouvez le trouver ici : http://www.atramenta.net/books/douce-rencontre/328 au prix de 10.90 € pour le format papier et 5.90€ pour le format ebook. Ou encore sur amazon: http://www.amazon.fr/dp/9522735558/ref=cm_sw_r_fa_awdo_uqpuvb1KNCX4M

Je vous donne ici la présentation de l'éditeur: 

Il est fort agréable de réaliser qu'un évènement hasardeux peut changer le cours de votre journée, voire de votre vie.

C'est le constat que Lydia Mondreville, une jeune chef d'entreprise, fera un matin en rejoignant son commerce. En ce début de journée, elle décide de se rendre à son salon de thé habituel, pour y prendre son petit déjeuner. Étant fermé, elle entreprend de choisir un autre établissement. Elle ne le sait pas encore, mais par son choix, sa journée prendra une tournure des plus plaisantes.

Il y a des instants de vie, qu'on aimerait oublier. D'autres que l'on souhaiterait prolonger, tant ils nous comblent de plaisir et de bonheur. Ces moments sont souvent provoqués par une douce rencontre...

Mon avis:

Quand Sergio m'a proposé son texte pour réaliser une chronique, je n'étais pas franchement motivée. Je ne suis, en général, par vraiment amatrice de ce genre de littérature. J'ai tendance à m'ennuyer et à trouver cela sans intérêt, mais cette nouvelle-ci, malgré ses défauts, m'a agréablement surprise et je vous expliquerai pourquoi à la fin de la chronique.  

Le texte de Sergio est une grosse nouvelle, divisée en quatre chapitres, prétextes à des scènes galantes mais qui pour moi s'apparentent plus à de la pornographie. Il me semble que l'érotisme suggère plus qu'il ne dévoile, là, il n'est pas question de suggestion : les actes sont décrits avec précision. De mon point de vue, la nouvelle n'offre pas véritablement d'intrigue (petite déception). Il est simplement question d'une douce rencontre.

Les personnages sont assez stéréotypés rendant l'identification difficile. La lecture du texte est ralentie par quelques petites incohérence (j'ai tendance à analyser ce que je lis au lieu de me laisser emporter par l'imagination d'autrui), quelques petites maladresses au début de la nouvelle et des changements de registre que (personnellement) je trouve trop nombreux. 

Vous allez me dire que je chronique un texte que je n'ai pas apprécié, ce qui est faux. J'ai apprécié ce texte non pas pour son érotisme, ni pour son intrigue, ni pour ses personnages, mais pour les envolées comico-lyriques de Sergio. Je pense qu'il y a encore du travail à faire et que le texte pourrait être amélioré (comme tous les textes), mais l'humour que j'y ai trouvé (peut-être à tort), m'a fait me tordre de rire. En commençant ma lecture, j'avais un vilain a priori. Comme je vous l'ai dit, je n'aime pas ce genre-là. Le premier chapitre ne m'a pas plu, mais à partir du second chapitre et de cette scène franchement cocasse et improbable dans la cabine d'essayage, j'ai commencé à sentir mes zygomatiques travailler. Ensuite, les métaphores de Sergio sont véritablement excellentes, et leur utilisation dans un tel contexte donne un résultat d'un comique irrésistible. J'aimerais demander à Sergio d'explorer ce nouveau genre porno- ou "érotico"-comique. Non seulement je pense qu'il a plus de chance de toucher les lecteurs qui comme moi ne sont pas sensibles à ce type de littérature mais aussi de faire passer un message plus profond grâce à la léreté de son style.

Bien évidemment, si le lecteur cherche une douceur érotique, un moment de vibration sentimentale, je ne crois pas que cette nouvelle soit la meilleure qui soit (mais je suis vraiment mal placée pour en juger). Si vous voulez être surpris et détendu, rire un peu et vous amuser, je pense qu'il n'y a pas à hésiter. Je n'ai pas pu m'empêcher de lire quelques extraits à ma mère (désolée Sergio) qui l'ont fait rire. 

Je vous invite à lire la nouvelle et surtout à commenter, laisser un avis et à offrir votre point de vue aussi bien pour l'auteur que pour les autres lecteurs. 

Le livre a sa page facebook: https://www.facebook.com/pages/Douce-rencontre