The Death of Fear

Bonsoir les amis,

Ce soir je vais vous présenter un roman que j'ai lu en version originale (anglais). Il s'agit de "The Death of Fear: The Damned Hunger Chronicles: vol.1

24238873

J'ai 'rencontré' l'auteur sur twitter. Très sympathique. A l'époque, il faisait la promotion de ce roman. Son accroche était basée sur monsieur F. , un des héros, qui est un vampire affamé de sang (jusque-là, rien de bien remarquable) et qui se retrouve confronté à un gros problème: le monde dans lequel il se réveille est désormais peuplé de zombies. Dur dur pour un vampire qui doit se nourrir de sang frais (enfin chaud; je suis en forme ce soir!!). Eh bien, pour tout vous dire, j'ai trouvé cela très amusant! Et comme je n'avais jamais envisagé les choses de ce point de vue, je me suis dit que l'auteur n'était pas bête (j'aurais aussi pu me dire que je manquais d'imagination, parce qu'évidemment, un vampire dans un monde de zombies rencontre forcément quelques problèmes). L'idée m'a tellement plu que je me suis précipitée pour l'acheter.

Comme vous vous en doutez, l'anglais n'est pas ma langue maternelle. J'aurais donc quelques difficultés à vous parler du style. Je lis régulièrement dans cette langue, mais ce n'est quand même pas suffisant pour ressentir pleinement un style. Tout ce que je peux vous affirmer c'est qu'il y a quelques figures littéraires et pas mal de langage familier. 

Parlons maintenant de l'intrigue: Le livre s'ouvre sur la jeunesse de Dieu et sur les Anciens. Leurs relations ne sont pas des plus amicales et Dieu a une façon de voir l'humanité bien à lui! Vous verrez par vous-mêmes. Puis, vous êtes ensuite propulsés dans la vie de Pénélope, Penny pour les intimes. Après un rencard affreux avec homme insipide, elle rentre chez elle où l'attend un Dudley (ça, ça m'a fait bien rire) qu'elle se verra obligée de tuer à coups de poêle pour ne pas être dévorée vivante. Penny est la véritable héroïne de ce premier volume. Nous voilà donc plongés dans un monde apocalyptique au rythme extrêmement soutenu. Si vous cherchez de la romance et un vampire tendre, amoureux, aux vertus enfouies dans un cœur blessé, vous feriez mieux de passer votre chemin. L'intrigue est fortement marquée par la testostérone. L’héroïne qui semblait imbue de sa personne, hautaine, se révèle une véritable dure à cuire à laquelle on parvient assez rapidement à s'identifier.

Penny se retrouve entraînée dans un groupe qui tente de survivre. Dans la rue, les membres du groupe feront quelques mauvaises rencontres qui réduiront leur nombre. Ils finissent par trouver une demeure assez étrange où quasiment tous les protagonistes trouveront la mort, sauf Nat, une enfant de huit ans qui ne pipe mot. Cette résidence appartient à monsieur F. Le reste du roman tournera donc autour de ces trois protagonistes qui vont vivre des aventures assez horribles.

Monsieur F. est antipathique, bien loin des vampires romantiques. Il fait tout de suite comprendre à Penny qu'il la considère simplement comme une moins que rien et qu'elle n'est qu'une esclave à ses yeux. Bien évidemment, leur relation évoluera au cours du roman, mais elle se révèle beaucoup moins niaise que dans bon nombre de romans de vampire.  Nat est un personnage vraiment intéressant dont on essaie de comprendre la véritable essence. Il est entouré de mystère et D.B. Tarpley parvient à éveiller notre curiosité. Quant à Penny, elle est drôle, forte, et se retrouve obligée de jouer les nourrices pour monsieur F. et Nat. On aurait pu s'attendre à ce que monsieur F. joue le rôle de protecteur, mais dans bien des situations, c'est Penny qui règle les problèmes. Les femmes ne sont pas toutes de faibles écervelées! 

Le roman se lit bien et prend de la profondeur au fil des chapitres. A la fin de ce premier volume on en redemande. Toutefois, le mode survie peut rebuter un peu le lecteur et certaines scènes sont assez choquantes, crues, sanglantes, mais est-ce vraiment surprenant dans un monde de zombies où l'un des protagonistes est un vampire? Je le déconseille aux âmes sensibles et aux personnes qui cherchent une double lecture. Certaines scènes ne sont pas véritablement surprenantes et appartiennent au genre (le monde me fait un peu penser à Mad Max, le vieux), mais il suffit de se mettre dans l'ambiance. En somme, ce roman est parfait pour se distraire, pour passer un bon moment d'horreur, mais pas pour une réflexion philosophique sur la mort et la vie après la mort. Mais...Il faut voir ce que nous proposera le volume 2. Personnellement, je pense qu'il y aura de belles surprises et même peut-être quelques réflexions sur Dieu.

Je ne regrette pas mon achat et j'attends la suite avec impatience.

Quelques liens:

Pour vous procurer le roman:     

http://www.amazon.fr/Death-Fear-Damned-Chronicles-English-ebook/dp/B00RNJM0U4/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1431805632&sr=8-1&keywords=the+death+of+fear+tarpley

Le profil facebook de l'auteur:

 https://www.facebook.com/pages/DBTarpley/276103125885082

N'hésitez pas à laisser un commentaire et à exprimer votre avis ^^

Roman Dieu Gore Survie Vampire Zombie Horreur D.B. Tarpley e-book

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.